Le feuilleton du brexit : un pas en avant, deux en arriere… jusqu'à quand ? ...
 
 
 
 
 
 
 
LE FEUILLETON DU BREXIT : UN PAS EN AVANT, DEUX EN ARRIERE… JUSQU'À QUAND ?
 
L’analyse de la situation du Royaume-Uni est un véritable casse-tête car les contradictions abondent qui laissent l’astrologue perplexe. Essayons d’y voir quand même un peu clair. Le thème utilisé (1er janvier 1801, 0 heure, Westminster, Angleterre) reflète bien le climat agité du début de cette année 2019. Mais déjà le climat du 23 juin 2016, 20 h, Londres (Référendum) se révèle incroyablement parlant par rapport au thème natal du pays : Mars 23° Scorpion exactement carré à Saturne 23° Lion en 11, compromettant l’avenir ; mais surtout l’Ascendant à 16° Sagittaire (sur le Mercure du pays, lequel régit l’étranger et en même temps, en exacte dissonance avec Jupiter dans le secteur IX de l’étranger). Mais l’avenir était tout de même préservé avec Uranus à 23° du Bélier, trigone à Saturne 23° Lion en 11, l’avenir. Le signe, probablement aussi, des atermoiements à venir…
Quelques remarques sur le thème natal de l’Angleterre, un pays Capricorne (10° en secteur IV, la nation, trigone à Mars, 11° Taureau en maison VIII: un pays très dynamique, qui peut à l’occasion se montrer belliqueux et qui s’adapte facilement au changement. Le sextil exact Jupiter/Uranus montre qu’il s’agit d’un ciel de bâtisseur, aux réactions imprévisibles. Le MC ou Milieu du Ciel (9°), ainsi que la Lune (19°) en Cancer indiquent la primauté du peuple, discipliné quand il le faut (sextil à Mars), tandis que l’opposition du Soleil (Maître de XI, les alliés ou pays amis) au MC peut indiquer que ces derniers peuvent s’opposer aux objectifs dudit pays. Mais surtout la dissonance Jupiter/Mercure est le miroir de problèmes de communication avec les pays voisins ou étrangers, de même qu’une tendance à la surestimation, à la confusion, voir à la division. Cependant les relations avec les autres pays sont ambivalentes car en même temps les alliances sont protégées (Mercure, qui régit l’étranger, trigone à la Part de Fortune en maison VII).
Venons-en aux influx de 2019–2020 :
- La mi-janvier (Jupiter carré Neptune) fut le miroir d’un cafouillage dont les effets vont se répercuter sur septembre (autour du 21).
Un redressement est en vue à la mi-décembre (avec Jupiter/Uranus sur le Pluton du pays en maison V, donc notamment à travers la jeunesse.
• Le problème en 2019, astralement double : 1-confusion et cafouillage dans le relationnel avec les pays voisins (Neptune carré Mercure). 2-Saturne carré à la Part de Fortune en VII, à 16° Bélier, qui freine les alliances et relations avec les pays partenaires et cela jusqu’en novembre. Bémol : cette Part de Fortune est régie par Mars (11° Taureau,) qui est soutenu par ledit Saturne. Ce dernier sert en quelque sorte de garde-fou dans le relationnel avec l’opposition (Maison VII).
Fin janvier/début février, puis fin juin/début juillet : Jupiter sur Mercure (17° Sagittaire) amorce un dialogue positif qui pourrait avoir des effets sur fin septembre.
Les premiers jours de mars entraîneront des répercussions positives sur juin (autour du 18) malgré une 2e moitié de mars agitée qui risque de compromettre un début d’arrangement ou d’aménagement du BREXIT.
À la mi-mars, Jupiter (la chance) trigone à Saturne (Maître du Soleil en Capricorne) aura des effets positifs sur la mi-mai, mais on ne sera pas pour autant sorti de l’auberge.
En effet, dans la RS de 2019, on trouve Uranus (le changement intempestif) à 28° Bélier en secteur VIII et en dissonance avec les Nœuds Lunaires du pays : un tournant important pour le pays dans l’année, avec des effets cependant atténués vu le semi sextil de ce même Uranus avec Mars. Un aménagement du BREXIT dans l’air ?
À la mi-mars, on peut s’attendre avec Jupiter sur le Mercure de la RS à 23° Sagittaire, trigone au Saturne à 23° Lion du pays, à une poussée positive pour l’avenir du pays. Un avancement, une progression sont dans l’air, via un aménagement des modalités du BREXIT ?
Et cependant, début 2020, avec les nœuds lunaires sur le MC du Royaume-Uni et la double dissonance de Jupiter sur Jupiter/Mercure du pays, le désordre relationnel avec l’étranger semble continuer, mais accompagné d’un renouveau grâce au sextil dynamisant d’Uranus sur le MC du pays (9° Cancer), notamment en été 2020. Mais l’opposition, dès début mai, de Saturne (1° 52’Verseau) à Jupiter qui gouverne la maison III (les communications avec les voisins) risque de bloquer le relationnel jusqu’à la fin de l’année.
Assisterons-nous au retour du « splendide isolement » du pays d’outre-Manche ?
Cependant je n’exclus pas que pour finir, l’Angleterre rentre/reste dans le giron de l’Europe. Mais ce ne sera pas cette année…

 
Conditions générales de Vente | Contact | Aide
© 2003 E.T. Cie S.A.