Pour emmanuel macron, un uranus ambigu favorise les projets innovants « et en même temps » ( !), l‘astre est fauteur de troubles/ coups de theâtre imprevus....
 
 
 
 
 
 
 
Lettre n° 21retour liste lettres
 
EST-CE L’ILE D’ELBE POUR LE NAPOLEON DE LA DROITE ?
 
On apprend qu’Alain JUPPE vient d’être condamné à 18 mois de prison avec sursis et 10 ans d’inéligibilité. Né un 15 août 1945, (à 4H à Mont de Marsan) comme Napoléon, l’ex- Premier-ministre est Lion, et comme tel, à l’instar de son astre gouverneur, le Soleil (qui disparaît à l’horizon après son ascension diurne), exposé à une chute finale. Ce fut le cas de Napoléon et également du Lion Mussolini. Mais heureusement, ce destin n’est pas incontournable. Notons en passant la curieuse similitude entre Juppé et le premier ministre actuel, Jean-Pierre Raffarin, dont le cocktail astral est le même : Lion/ Ascendant Cancer. Le second, comme le premier, vit actuellement , comme tous les 30 ans, le transit de Saturne sur son Ascendant et, bien que Lion d’une autre date, il n’est pas à la fête non plus.
Dans le cas présent, il faut dire que l’ex Premier-ministre accumule les malheurs ; son ciel est plein de turbulences.
Mais encore ? D’une part Pluton arrive en dissonance à son Milieu-du-Ciel : un virage dans l’existence, une mutation radicale de la destinée. (Heureusement le même Pluton est à long terme protecteur car il est en trigone exact avec son Soleil). Puis on a Saturne, comme on vient de le dire, qui passe sur l’Ascendant en Cancer (mais également sur son Nœud Nord, sa Vénus, et plus tard sur son Saturne qui avoisinent son Ascendant) depuis l’été dernier, et surtout la rentrée : c’est l’heure de vérité, le retour des factures à payer (sic), la solitude, les épreuves. Enfin, last but not least, A.J. vit une influence très difficile depuis le début 2002, (à savoir la double dissonance de Neptune, à la fois à sa Lune (qui régit donc toutes ses planètes en Cancer ainsi que son Ascendant), et à son Pluton, symbole de pouvoir. Un influx qui sape sa popularité et favorise cabales, peaux de bananes, et ce plus encore depuis début 2003, supprimant tout libre arbitre. En effet les influx neptuniens sont paralysants.

Alors quid ? Quelles sont les chances de ce Lion brillant mais incompris, qui apparaît comme arrogant et hautain aux Français et qui, d’autant qu’il est desservi par son Ascendant pudique en Cancer qui cache une grande sensibilité ? A son actif, comme déjà dit, le méchant Pluton est en même temps trigone à son Soleil : il peut s’en sortir et, peut-être même grandi et renforcé lorsque le contexte astral sera meilleur. Dès son anniversaire de 2004, le climat devrait s’alléger et la mi-octobre devrait être employée pour redresser la situation sur un plan judiciaire, si c’est possible, sachant que l’influence dissolvante de Neptune ne disparaîtra que début 2005 en même temps que s’évanouira le méchant Saturne, porteur d’épreuves. Les choses devraient s’infléchir dans le bon sens dès 2004 lorsque Jupiter (planète chanceuse, symbolique de la loi) formera en Balance un heureux et double trigone avec sa conjonction Mars-Uranus en Gémeaux : une remise en cause du jugement ? Le mois de mars 2005 pourrait confirmer ce redressement, suivi d’une période instable (Jupiter en dissonance avec ses planètes en Cancer). Reste Pluton, à l’influx ambigu dans ce thème : la mi-août 2005 ouvrira pour ce Lion une année solaire reflétant une promesse éclatante de (partielle ?) réhabilitation . On le lui souhaite.
 
Conditions générales de Vente | Contact | Aide
© 2003 E.T. Cie S.A.